• 21 octobre 2019

Visite d’une juge française en Moldavie

Depuis des années notre pays cherche à réformer son système judiciaire et le résultat se fait attendre. Dans le cadre de l’Accord d’association de notre pays avec l’Union européenne, la France offre une première aide concrète et une expertise en mettant à la disposition du Ministère moldave de la Justice un magistrat français, spécialiste en matière de dispositifs de probation.

Début octobre, à la demande de Mme Olesea Stamate, Ministre de la Justice moldave, la juge Laetitia Constantini est arrivée en Moldavie pour une mission de quelques jours en immersion au sein de l’Inspectorat National de probation.  Ce service est en charge de l’aménagement éventuel des peines de prisons, de l’application des facilitations de réinsertion, soit en amont pour éviter l’emprisonnement soit en aval pour ajuster ou réduire la peine. 

La mission de Mme Laetitia Constantini consiste aussi à visiter des institutions pénitentiaires ainsi que différentes structures des procuratures générale et territoriales. Sur la base de ces visites et des entretiens, la juge française doit rédiger dans les 15 jours suivant sa mission un rapport contenant des propositions et des recommandations destinées à renforcer les capacités nationales dans le domaine de la probation et surtout à faire en sorte qu’elles soient appliquées. 

A ce propos, la magistrate française a rappelé lors d’une conférence de presse qu’il s’agissait d’une question qui touche aux droits fondamentaux des personnes, ceux des victimes, qui doivent être préservés, mais aussi ceux des condamnés, que l’on doit  sanctionner tout en s’efforçant d’ éviter la récidive.

Cette visite constitue une première pour notre pays et le Ministère de la justice sera invité à tenir compte des recommandations formulées.

Viorica Zaharia

Articles connexe