• 20 août 2019

La presse Moldave: «extrêmement polarisée»?

En 2017, la République de Moldavie est descendue de 4 positions dans le classement de la Liberté de la Presse. Selon l’organisation «Reporters sans Frontières», notre pays occupe le 80-ème lieu parmi des états comme Arménie, Côte d’Ivoire, Bénin, Albanie, Croatie et
d’autres. Sur la première place se trouve la Norvège et sur la dernière – la Corée du Nord. La France occupe dans ce classement la 39-ème position, la Roumanie – la 46-ème et la Russie – 148-ème. Le classement couvre 180 états. L’année dernière, notre pays s’est
trouvé sur la 76-ème position. Les auteurs du rapport ont souligné que la presse moldave est «diversifiée mais extrêmement polarisée».
 
«Le paysage médiatique moldave est à l’image d’un pays marqué par une instabilité politique chronique et le poids étouffant des oligarques. La ligne éditoriale des principaux médias est étroitement corrélée aux intérêts politiques ou économiques de leurs propriétaires: l’indépendance des rédactions et la transparence de la propriété des médias constituent des défis essentiels. Dans un climat de guerre de l’information exacerbée par la crise ukrainienne, le manque d’indépendance de l’autorité de régulation de l’audiovisuel conti-
nue de susciter des inquiétudes», dit le rapport de l’organisation internationale «Reporters sans Frontières».

Articles connexe