17 décembre 2017
www.courrier.md

Le stage d’été – une occasion unique de se sentir un jeune expert

mardi 01 août 2017 10:54 | Auteur: La rédaction
Étiquettes: Education
Slide_pentru_cm__1_
Article précédent Emir Kusturica – une leçon de vie à méditer Quand l’Académie des sciences de Moldavie donnait le ton à l’industrie suisse des machines… Article suivant

Après la Ière année d’étude à la Faculté de Journalisme et des Sciences de la Communication, l’Université d’État de Moldavie, les étudiants doivent faire un stage cour dans une institution publique. Il s’agit d’un tout premier contact avec leur futur métier. Pendant cette période d'instruction pratique ils ont la possibilité d'appliquer leurs connaissances théoriques, d’acquérir un peu d'expérience, de courage et de confiance dans leurs propres forces.

 

Gabriela Știrbu: «Mon stage pratique à la Filarmonica Națională „Serghei Lunchevici”, la plus importante institution de concerts de notre pays, dont l'activité est dirigée vers la promotion de la musique académique, m'offre la chance de faire la liaison entre mes deux grandes passions: le journalisme et l'art.

Pendant une magnifique semaine de pratique je me suis sentie très importante grâce à la chaleur, l'amitié et la réceptivité qui dominent dans l'esprit de l'équipe du Département de Communication et de Relations Publiques. J'ai appris les principales obligations d'un responsable des  relations publiques, notamment d’interagir avec les médias, de promouvoir l'image de l'institution, de préparer et diffuser des documents, de participer à l'élaboration et à la mise en œuvre des projets d'événements culturels et artistiques organisées par l'Orchestre Philharmonique.

J'ai écrit aussi quelques communiqués de presse pour des événements de grande envergure comme Le Festival de Musique Classique en plein air „DescOPERĂ” et Le Festival International pour Piano et Orchestre „Les nuits pianistiques de Moldavie”. J'étais très étonnée de voir «mes» communiqués de presse sur les portails des médias diez.md et evenimente.md. Je recommande cette expérience aux étudiants qui rêvent de devenir des spécialistes en communication dans l'univers d'art.»


Cătălina Gîlca: «Mon premier stage a eu lieu à la Présidence de la République de Moldavie. Pour moi cela a été une immense fiert d'être là, mais aussi une excellente occasion d'acquérir des nouvelles connaissances.

Dans une ambiance agréable, parmi des gens ouverts et intelligents, j'ai pu mettre en pratique ce que j’ai appris au cours d'une année d'études. Ma présence au sein de l'institution a été appréciée avec le qualificatif „Très bien!”.

Même si le stage pratique s'est déroulé seulement pendant une semaine, j'ai réussi à tirer quelques conclusions: l'un des objectifs de l'institution est l'instauration d'un climat favorable dans l'équipe, pour cela il est très important de savoir communiquer efficacement; il est nécessaire de connaître plusieurs langues; les tâches proposées doivent être réalisées rapidement, mais en même temps les effectuées correctement.

 


Iulia Babcinețchii: Mon stage à l'Inspectorat général de Police de Florești a été plus qu'une nouvelle information pour mon Curriculum Vitae ou une remarque dans mon carnet de notes. Ç'a été une expérience unique et inoubliable, avec une équipe unie et un tuteur modèle.

J'ai réussi à utiliser pleinement mon potentiel, j'ai appris de nouvelles choses et j'ai rencontré des gens qui ont contribué énormément à l'élargissement de mon horizon intellectuel. Les activités que j'ai réalisées m’ont incitée à dire adieu à ma zone de confort.

Enfin, je me découvre des capacités pour faire beaucoup de choses que je ne pensais pas pouvoir faire. Je considère que ce stage a laissé une empreinte profonde sur ma carrière. C'était magnifique!

 

 

 

 

 

Retour
comments powered by Disqus
Divider Divider
Trier les articles par: editions ou année
Divider
Emir Kusturica – une leçon de vie à méditer
Thumb_main

Il y a dans le monde de ces endroits qu’il faut absolument visiter. Non pas parce qu’ils sont dans la liste des agences de voyages, non pas (seulement) pour leur beauté ou leur accessibilité, mais parce qu’ils nous donnent des leçons de vie, qu’ils nous instruisent et qu’ils nous incitent à la réflexion. Kustendorf – le village de Kusta (mot allemand inventé par Emir Kusturica, ou Drvengrad (ville en bois), se trouve dans la région de Mokra Gora, près de la frontière qui sépare désormais la Serbie de la Bosnie. C’est ici que se trouve le «centre du monde» pour Emir Kusturica, le célèbre acteur, musicien et cinéaste serbe deux fois lauréat de la Palme d’Or au Festival de Cannes. C’est aussi devenu par ricochet une destination touristique en Serbie. Pour le tournage de son film intitulé &laq...

lire la suite
Divider Divider

Les plus vues

Divider