• 21 octobre 2019

Notre activite

Courrier de Moldavie, le bulletin de la Section moldave de l'UPF, est la première publication périodique en français de la République de Moldavie. Le titre a été emprunté au premier jour- nal imprimé sur le territoire roumain, selon l’attestation du «Dictionnaire de la presse littéraire roumaine» de Ion Hangiu, journal qui parut en français en 1790, à Iaşi. Parmi les rubriques princi- pales de notre «Courrier...» on compte «Patrimoine», «Découvrez la Molda- vie», «Intégration européenne», «La Moldavie vue par le monde», «Tribune libre», «Pays francophones», «Manière de voir», «Rencontre» et d’autres.

Le concept de la publication «Cour- rier de Moldavie» a été élaboré en sep- tembre 1997 par les membres de la section moldave de l'UPF, qui au com- mencement ont édité le bulletin de leurs modestes moyens, la publication ne sortant pas de manière régulière. Grâce à l'appui de la Direction du Dévelop- pement et de la Coopération du Gou- vernement Suisse, bureau de Chişinău, il a été possible pendent les années 2002-2003, de faire sortir notre bulle- tin une fois tous les deux mois avec un tirage de 1000 exemplaires. Ainsi, nous avons accordé le support didactique nécessaire aux étudiants des Facultés: Journalisme et Sciences de la Commu- nication, Histoire et Psychologie, Droit de l’Université d’Etat de Moldavie. Nous avons diffusé gratuitement des centaines d'exemplaires aux élèves et lycéens de la République, nous avons organisé plusieurs présentations du bulletin à Străşeni, Chişinău, Soroca, Minjir, Drochia, Edinet, Briceni etc.

D’autres objectifs seront ceux de donner une aide consultative aux jour- nalistes, hommes d’affaires franco- phones désireux d’établir des contacts avec des personnes privées, institutions publiques et entreprises moldaves, d’enrichir la page du Courrier sur Inter- net, d’entretenir la correspondance par courriel avec les lecteurs du «Courrier de Moldavie». Mais un des objectifs les plus importants de notre section serait celui d’organiser en Moldavie les Jour- nées Européennes de la Francophonie. 

Notre publication constitue avant tout un outil de travail pour les journalistes qui y collaborent. Elle encourage les jeu- nes rédacteurs à lire et écrire en français mais elle nous aide aussi à tisser des rela- tions avec des journalistes francophones d’autres pays. Il est à noter que tous les membres de la rédaction sont de langue maternelle roumaine. Mais aujourd’hui le français est devenu l’affaire de tous ceux qui le parlent, l’aiment et l’accep- tent comme instrument privilégié de communication ou d’études, ou encore de dialogue entre cultures.

Le Courrier de Moldavie est distribué dans de nombreuses écoles du pays. Les enseignants s’en servent pour leur cours. Il est aussi le principal organisateur du concours intitulé «Le Coing d’or», qui est destiné aux jeunes lycéens et récompense les efforts qu’ils consacrent à écri- re puis à présenter un essai en français devant un jury composé de journalistes et de professeurs.

La rédaction est actuellement soutenue par l’OIF, en bénéficiant d’un appui fi- nancier qui lui a permis de relancer le site de la publication et de continuer à organi- ser ce concours annuel. 

 

En partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie 

 

Articles connexe