18 juin 2018
www.courrier.md

Protéger la nature pour préserver notre avenir

mardi 23 février 2016 07:53 | Auteur: Margareta STROOT
Étiquettes: Nations Unies
Slide_img_0066_opt
Article précédent Impressions du concours «Le coing d’or» La Moldavie à l’OIF: pourquoi faire ? Article suivant

Au mois de décembre 2015, 196 Etats-membres des Nations Unies se sont réunis à Paris dans le cadre de la COP21 (21ème Conférence des Parties). Le but de cette réunion était d’agir sur le climat en adoptant l’Accord de Paris, le premier accord universel et juridiquement contraignant pour tenter de lutter contre les effets désastreux des changements climatiques.

L’Union Internationale de la presse Francophone en collaboration avec la section de Monaco organise les 4 et 5 mars une réunion régionale toujours sur le thème de l’environnement. Intitulée «Médias et environnement en Méditerranée» et réunissant des journalistes des pays méditerranéens, cette manifestation se veut une réflexion sur le rôle des médias dans la sensibilisation des opinions publiques aux défis de l’environnement et aux conséquences des changements climatiques.

Des journalistes francophones de Moldavie sont aussi préoccupés par l’avenir de la notre planète et par les atteintes à l’environnement dans leur pays. La section moldave de l’UPF est en effet la principale organisatrice du concours «Le coing d’or» destiné aux jeunes francophones moldaves, qui a retenu le thème de la protection de l’environnement pour sa dixième édition qui aura lieu en novembre 2016. Les organisateurs veulent faire réfléchir la jeunesse du pays aux problèmes liés aux changements climatiques, ainsi qu’à la contribution que chacun d’entre eux peut apporter à la protection de la nature et du milieu ambiant.

La publication mensuelle «Natura» a décidé de s’associer à cette édition et s’est engagée à publier les meilleurs essais en français au milieu de ses pages en langue roumaine. Une ONG active dans le domaine de la protection de l’environnement sera invitée à participer au lancement du concours dans les écoles et les lycées pour mieux expliquer l’ampleur du problème et les gestes quotidiens qui contribuent à protéger le milieu naturel dans lequel nous vivons.

Margareta STROOT

 

 

 

 

Retour
comments powered by Disqus
Divider Divider
Trier les articles par: editions ou année
Divider
Emir Kusturica – une leçon de vie à méditer
Thumb_main

Il y a dans le monde de ces endroits qu’il faut absolument visiter. Non pas parce qu’ils sont dans la liste des agences de voyages, non pas (seulement) pour leur beauté ou leur accessibilité, mais parce qu’ils nous donnent des leçons de vie, qu’ils nous instruisent et qu’ils nous incitent à la réflexion. Kustendorf – le village de Kusta (mot allemand inventé par Emir Kusturica, ou Drvengrad (ville en bois), se trouve dans la région de Mokra Gora, près de la frontière qui sépare désormais la Serbie de la Bosnie. C’est ici que se trouve le «centre du monde» pour Emir Kusturica, le célèbre acteur, musicien et cinéaste serbe deux fois lauréat de la Palme d’Or au Festival de Cannes. C’est aussi devenu par ricochet une destination touristique en Serbie. Pour le tournage de son film intitulé &laq...

lire la suite
Divider Divider

Les plus vues

Divider