• 19 juin 2019

Le vin moldave à l’honneur en Suisse.

Au 19 e siècle des agriculteurs et viticulteurs suisses avaient fait le voyage «avec armes et bagages» vers l’est du continent européen pour s’installer en Bessarabie tsariste - aujourd’hui des viticulteurs moldaves ont fait le voyage en sens inverse pour présenter leur vins dans la région d’où étaient partis les Suisses il y a presque deux siècles. Le salon de vin Arvinis en est a sa 23 e édition ainsi qu’a la deuxième depuis «sa migration» à Montreux, car le Salon se tenait à l’origine à Morges.
 
Pour l’édition 2018, qui a eu lieu fin avril, la Moldavie était l’hôte d’honneur – ce qui a permis une belle présentation et un stand mis en valeur par les organisateurs. L’hôte d’honneur en a profité pour faire découvrir ses vins et ses vignes mais aussi une page d’histoire qui lie la Suisse et la Moldavie. C’est en effet à l’invitation du tsar Alexandre 1 er que la troupe de Vaudois a quitté Vevey en 1822 pour fonder une colonie viticole au bord de la Mer Noire. Certes, ces terres n’appartiennent plus à la Moldavie mais les connaissances agricoles et viticoles sont restées.
 
Pendant les six jours qu’à durer le Salon, des visites guidées ont été organisées mais aussi des ateliers pour mieux comprendre le vin et l’effet qu’il produit sur nos papilles ou encore les alliances subtiles entre mets et vins. Un de ces ateliers a été consacré aux vins moldaves. Gheorghe Arpentin, Directeur de l’Office moldave de la vigne et du vin, a su éveiller l’intérêt pour les vins moldaves en général et pour les cépages locaux en particulier, dans un français parfait. D’ailleurs, peut-on parler aussi bien des vins dans une autre langue que celle des vins de Bourgogne et de Bordeaux ?
 
Pour notre pays ce salon de vin a constitué une vitrine exceptionnelle pour une visibilité maximale en Suisse. Les 13 viticulteurs de notre pays étaient accompagnés d’une agence de voyage qui a, de son côté, informé les visiteurs des nombreux et divers sites dignes d’intérêt dans le cadre d’une éventuelle visite oenologique en Moldavie. Avant de partir pour le pays hôte d’honneur d’Arvinis, le visiteur du Salon aura appris entre autre que le vignoble moldave s’étend sur 112’000 hectares dont 70% sont des cépages blancs et 30% des variétés rouges. Le vin est produit sur ces terres depuis 3000 ans et en 2018 la Moldavie compte parmi les 20 plus grands pays producteurs de vins au monde.
 
Montreux, Margareta Donos.
 
Perles entendues au Salon:
 
«Excusez moi, je cherche la Moldavie. Savez-vous, ou elle est ? » Réponse: En terme de
géographie elle se trouve à l’est de l’Europe, entre la Roumanie et l’Ukraine. Mais si vous
cherchez le stand moldave, il se trouve à votre droite au fond de la salle ».
 
«Je n’ai jamais vu autant de filles sur des hauts talons dans un salon de vin… »
 
« Le vin est bon, mais il me paraît assez cher »
 
«Oui, oui je suis Moldave mais je ne parle pas leur langue… ».

Articles connexe

L’image compte

Chaque pays est responsable de son image en extérieur. La politique étrangère doit comprendre ...