• 20 août 2019

Hymne à la Terre.

Cet été Vevey, petite ville  suisse de 20 milles habitants, est devenue la capitale du pays en organisant la fête des Vignerons 2019.

La fête des Vignerons est une tradition historique qui met en valeur le courage, le travail,  l’audace et le dévouement. Depuis 1797, une seule fois par génération (c’est-à-dire tous les 20-25 ans), la Confrérie des vignerons avec la population de la ville organise cette  Fête sans équivalent au monde. Il est vrai qu’il faut souvent quelques années pour liquider les dettes de la fête précédente, quelques années encore pour trouver les moyens financiers pour la suivante et un peu plus de temps pour organiser le bon déroulement du prochain spectacle.

En 2019 la Fête des Vignerons peut être résumée en une seule expression : il faut le voir pour le croire.  L’utilisation des superlatifs s’impose pour parler du travail qui a été accompli par les hommes et les femmes de cette ville pour rendre hommage à la terre, à la vigne, au vin et aux vignerons. Pour mieux réussir les organisateurs ont choisi le tessinois Daniele Finzi Pasca, jadis clown et  aujourd’hui connu dans le monde entier pour les somptueuses cérémonies des jeux de Turin ou de Sotchi qu’il a réalisée. Il a su faire participer dans l’harmonie les habitants, petits et grands, à leur propre fête, mettant en valeur le folklore, les traditions et les cuisines locales.

Cette première fête du 3ème millénaire devait être un feu d’artifice d’images, de sons et de couleurs. Pour cela, la ville a construit une arène de 20.000 places avec le plus grand écran LED - un plancher de 783m2 - jamais construit en plein air. Sur cette scène horizontale  pendant 25 jours (18 juillet-11 août) les saisons se succèdent, des vaches et des chèvres se promènent, on danse, on se marie, on cultive, on couronne les meilleurs vignerons. Le spectacle recrée dans l’arène, sur plusieurs scènes à la fois, la vie dans les vignes vaudoises. Y participent 900 choristes, 240 instrumentalistes, 6000 figurants accompagnées de toutes les musiques possibles et imaginables : du jazz à l’art choral, en passant par le classique, la samba, les tambours, l’accordéon…

Cet été la ville de Vevey est devenue le centre du monde pour certains et le centre du pays pour tous les Suisses. C’est ainsi que le jour de la fête nationale la Fête des Vignerons a accueilli la Confédération suisse. Le Président de la Confédération a commencé son discours en disant, avec conviction: «Aujourd’hui c’est la fête».  La fête nationale rendant à la fête vaudoise : une fête qui fête une autre fête avec un peuple en fête. Pour cela, quoi de mieux que deux des symboles forts du pays : la Patrouille suisse et la garde suisse pontificale, qui assure depuis 1506 la sécurité du pape au Vatican. Chaque jour un canton différente est invité à se montrer et à se faire admirer. La fête des Vignerons vaudois c’est tout simplement la fête du peuple suisse tout entier, fier de son passé et de sa terre, de ses hommes et de son présent, c’est la célébration d’un bonheur partagé.

Vevey, Margareta Donos

Articles connexe