• 18 novembre 2019

Editorial mars 2014

     Ce premier numéro 2014 du Courrier de Moldavie arrive en même temps que le printemps. Mais le mois de mars c’est aussi la fête de la Francophonie et de la diversité linguistique, autant pour l’Organisation Internationale de la Francophonie que pour tous les francophones du monde. C’est précisément le respect de cette diversité qui nous enrichit, qui nous ouvre les portes du monde dans lequel nous vivons et qui nous apprend aussi à mieux connaître notre propre langue et notre propre culture. 

    Le printemps fête également les femmes du monde entier. Elles méritent certes de l’être toute l’année, mais c’est le 8 mars que paraissent toutes sortes de tristes statistiques qui mettent en évidence les inégalités qui subsistent entre femmes et hommes en ce début du XXIème siècle. C’est ainsi que l’Union interparlementaire (UIP) et l’ONU Femmes nous informent qu’en 2014, au niveau mondial, la proportion de femmes à des postes ministériels dans les gouvernements dépasse à peine 17%. Seuls 36 pays comptent au moins 30% de femmes à des postes de ministres et c’est le Nicaragua qui arrive en tête de ce classement mondial avec 14 femmes ministres. Depuis 2012, le nombre de femmes chef d’Etat ou de gouvernement a même reculé, passant de 19 à 18, alors que le système des Nations Unis compte au total 192 pays.

    Pas de problème de ce genre, en revanche, en ce qui concerne le concours de rédaction française «Le coing d’or», où ce sont une fois de plus les filles qui ont gagné. Avec l’arrivé du printemps nous fêtons donc aussi la jeunesse francophone de notre pays. Le Courrier en profite pour vous présenter dans ce numéro une partie des essais des jeunes qui ont participé à la dernière édition de ce concours organisé avec la collaboration de la Faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Chisinau. Le Coing d’or 2013 à été un véritable succès, avec notamment une plus grande participation des garçons, un peu timides au début, mais qui se sont bien défendus devant le jury.

Un autre aspect réjouissant de l’édition 2013 a été la qualité des participants, ainsi que la détermination avec laquelle ils ont défendu leur travail. A la fin c’est le jury qui s’est trouvé dans la difficulté de choisir. Pour la première fois aussi, la lauréate du premier prix a gagné un séjour d’une semaine à Genève, offert par la Communauté des Moldaves de Suisse. La jeune Vlada Bozova pourra ainsi visiter cette ville francophone qui abrite le siège européen de l’Organisation des Nations Unies ainsi que de nombreuses d’autres organisations internationales. Une semaine pour se plonger dans le monde francophone, suisse et international de cette ville unique où se retrouvent tous les pays de notre planète.

Pour nous, la Francophonie et son combat pour le pluralisme linguistique représentent toute cette diversité d’idées, de langues, de débats et d’occasions de mieux connaître les autres.

Bonne fête du printemps à tous !

 

Margareta Donos

Présidente de la section moldave

de l’Union Internationale de la Presse Francophone

Articles connexe